lundi 15 décembre 2014

Une exception française : la non-obligation, pour la victime, de minimiser son dommage

Etude PY Thiriez, Gaz. Pal. 2014, n° 341, p. 5.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire