vendredi 1 janvier 2016

La fin de non-recevoir ne suppose pas de grief

Note Bléry, Gaz. Pal., 2015, n° 354, p. 16, sur cass. n° 14-23.169.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire