vendredi 25 avril 2014

Le devoir de conseil du notaire persiste en cas de faute du client

note BLANC, Gaz. Pal. 2014, n° 106, p. 16, sur cass. 12-21.429.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire